Quelle est la durée de vie d’une maison à ossature bois ?

Des maisons en bois centenaires

Partout à travers le monde, on peut voir des constructions en bois vieilles de plusieurs siècles : des temples en Asie, des maisons à colombages en Europe, des églises dans des pays scandinaves… La résistance du bois à travers le temps n’est plus à démontrer.

La durée de vie d’une maison à ossature bois est la même que celle d’une habitation traditionnelle. Mais elle va être renforcée grâce à un entretien régulier. Les structures internes de la maison n’ont pas besoin d’une attention particulière. Seul le bois utilisé pour le revêtement extérieur de la maison aura besoin d’être entretenu (peinture ou lazure). Mais la fréquence varie en fonction de la région de votre habitation, de l’essence de bois choisie et de l’effet de vieillissement naturel que vous souhaitez donner.

Le bois un matériau résistant

En cas de secousses sismiques, le bois est également résistant. En effet, sa légèreté réduit l’inertie du bâtiment. De plus, des connecteurs sont installés aux angles charnières de l’habitation. Ainsi, en cas de tremblements de terre, les charpentes ne risquent pas de se casser.

Il en est de même face au feu : en cas d’incendie, une maison à ossature bois sera plus résistante qu’une habitation traditionnelle.

Sous l’effet du temps et lorsqu’il est laissé brut et sans entretien, il arrive que le bois prenne une teinte grise. Cette coloration est due aux rayons ultra-violets du soleil. C’est donc un phénomène tout à fait naturel, qui n’altère en rien la durabilité et la résistance de la maison en bois.

Découvrez toutes nos réalisations de maisons à ossature bois. N’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts pour tout renseignement.

Une maison à ossature bois est aussi résistante qu’une habitation traditionnelle.

Toutes les explications avec Maisons Zenoa, l’expert de la maison en bois.